La bibli des deux ânes, Monica Brown et John Parra.

Image

La bibli des deux ânes, Monica Brown et John Parra. Ed. Rue du monde (2011)

Résumé: L’histoire vraie et émouvante d’un bibliothécaire bénévole (Luis Soriano Bohorquez) qui arpente les montagnes de Colombie avec ses 2 ânes pour partager ses livres avec les enfants des villages qu’il traverse. Sur sa route, il croise Ana, petite fille attachante et qui attend chacun de ses passages avec impatience.

Ce que j’en pense: MON gros coup de cœur. Je suis très admirative du travail effectué par cet homme. J’imagine toute la difficulté pour arpenter les montagnes avec ses 2 ânes bâtés, la fatigue que cela peut engendrer… Mais la plus belle des récompenses n’est- elle pas au bout de tout ça? Voir des enfants, comme Ana, heureux qu’on leur lise des histoires et emprunter avec plaisir vos ouvrages.

Ana, quant à elle, est une petite fille attachante que j’aime beaucoup. Elle a une chance inouïe d’être allée à l’école assez longtemps pour savoir lire et écrire. Amoureuse des livres et des histoires, elle partage cela avec son petit frère en lui racontant toutes ses belles lectures. Elle est toujours avide d’en découvrir plus et alors qu’elle attend à nouveau le retour du bibliothécaire, elle va mettre à exécution la suggestion que ce dernier lui avait faite: écrire. A la fin, on est ému lorsque la petite lui remet son ouvrage sur lequel on peut déchiffrer « waiting for me boblioburro » ❤

SAM_3422

Que dire des illustrations: elles sont à la hauteur du texte: magnifiques! Colorées, foisonnantes, pleines de détails… des tableaux réalistes surplombés d’un imaginaire débordant!

A découvrir absolument.

Les petits +:  Un grand merci à cette maison d’édition que j’affectionne particulièrement. Leurs livres me touchent souvent beaucoup, mais plus particulièrement celui- ci…

Lu dans le cadre de ma 3e participation au challenge « Je lis aussi des albums » dont je parle plus en détails sur ma page « Mes challenges ».

Publicités

4 réflexions sur “La bibli des deux ânes, Monica Brown et John Parra.

  1. C’est un coup de cœur chez moi aussi. Il faut dire qu’il me touche particulièrement, puisqu’il fait écho à mon travail. Mais bon, les bibliothèques de rue au pieds des cités parisiennes c’est quand même moins poétique que dans les montagnes de Colombie! Tu savais qu’il existe un documentaire sur cet instituteur? http://www.lesfilmsduquai.eu/biblioburro/

    • Tu dois faire un métier passionnant… Je ne trouve pas plus poétique de l’exercer dans les montagnes colombiennes qu’à Paris. Tu devrais écrire ton histoire en parallèle de celle- ci.
      Pour le film, je ne le connaissais pas. Merci pour ce partage. Toutefois, sais- tu où pourrais- je le visionner car je ne trouve pas de lien pour l’acheter? Merci

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s