Histoire d’une mouette et du chat qui lui apprit à voler, Luis Sepulveda.

Image

Histoire d’une mouette et du chat qui lui apprit à voler, Luis Sepulveda. Ed. Métailié/ Seuil (1996)

Résumé: Kengah, une mouette aux plumes argentées est en train de pêcher le hareng en pleine mer lorsqu’elle se retrouve submergée par une vague de pétrole. Elle réussit tant bien que mal à prendre son envol et à atterrir sur le balcon de la résidence de Zorbas, un chat habitant la ville portuaire d’Hambourg. Avant de rendre son dernier souffle, la mouette pond son œuf et demande au chat de lui faire 3 promesses: de couver son œuf,  de protéger le poussin et de lui apprendre à voler. Zorbas va demander l’aide de ses congénères afin de tenir ses promesses.

Ce que j’en pense: Par l’auteur du « Vieux qui lisait des romans d’amour » on retrouve dans ce roman jeunesse toute la sensibilité de Luis Sepulveda.

Zorbas se définit comme un chat du port, et un chat du port doit toujours honorer ses promesses. Lui et ses congénères vont donc tout faire pour couver cet œuf et « élever » cet oisillon qu’il baptiseront (selon leur rituel du baptême) Afortunada (La fortunée). Les 5 félins sont personnifiés avec justesse, ce qui les rend parfois drôle, parfois touchants. On retrouve ainsi Colonello et Secrétario, dès que ce dernier apportera une quelconque réplique, il sera toujours repris par le premier avec un:

C’est exactement ce que j’allais proposer! Je crains qu’arrêter de m’enlever les miaulements de la bouche ne soit au- dessus de vos forces!

ou bien, Jesaitout, cherchant réponse à tout dans son encyclopédie et enfin Vent- debout, véritable chat de mer, faisant partie de l’équipage d’un bateau de dragage.

Un roman plein d’humour mais aussi poétique, émouvant comme en témoigne ce passage, hymne d’une acceptation sans concessions de la différence:

Nous avons appris quelque chose qui nous emplit d’orgueil: nous avons appris à apprécier, à respecter et à aimer un être différent. Il est très facile d’accepter et d’aimer ceux qui nous ressemblent, mais quelqu’un de différent c’est très difficile, et tu nous as aidés à y arriver.

Les petits +: Le texte est simple, court puisque l’ouvrage ne contient « que » 135 pages. C’est un livre qui se lit donc facilement. Néanmoins, les mots sont choisis avec justesse et ils vous transportent au cœur de cet amour filial entre une mouette et 5 chats.

Magnifique, à offrir ou à s’offrir, à partir de 10/ 12 ans.

Publicités

Une réflexion sur “Histoire d’une mouette et du chat qui lui apprit à voler, Luis Sepulveda.

  1. Je connaissais le dessin animé, je ne savait pas qu’il était tiré d’un roman ! J’avais déjà beaucoup aimé le film je crois bien que je vais offrir ce petit livre à mes neveux ^^ Merci pour cette découverte
    Connais-tu l’adaptation animé ? La Mouette et le Chat réalisé pas Enzo D’Alo. C’est très mignon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s